L'eau usée quatre fois plus marquée par le virus

L'analyse des eaux usées dans les stations d'épuration du Grand-Duché fait craindre le pire pour les semaines à venir.

Source : lessentiel.lu
Publication date : 10/28/2020

 

Alors que les chiffres de contaminations augmentent régulièrement tous les jours ces dernières semaines au Luxembourg, un autre indicateur commence sérieusement à faire froid dans le dos.

Ce mercredi 28 octobre 2020, le ministère de la Santé et le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) ont affirmé que «le niveau national de contamination par le SARS-CoV-2 a pratiquement quadruplé dans les stations d'épuration du Grand-Duché, au cours de la semaine du 19 au 25 octobre, par rapport au pic de fin mars».

Rien à craindre avec l'eau potable

Du nord au sud du pays, et d'ouest en est, les graphiques publiés à partir des stations d'épuration du Luxembourg donnent tout simplement le vertige et n'augurent absolument rien de bon pour les semaines à venir.

Comme nous l'ont régulièrement expliqué les spécialistes de la gestion de l'eau au pays, rassurez-vous, le virus en lui-même ne se trouve pas dans l'eau potable qui coule depuis votre robinet. Dans les eaux usées qui passent par les stations d'épuration, ce sont des fragments d'ADN du Covid-19 que l'on peut distinguer.

www.lessentiel.lu/fr/luxembourg/story/l-eau-usee-quatre-fois-plus-marquee-par-le-virus-19158760

 

Share this page: