Smart Finance

Façonner la banque du futur

Façonner la banque du futur

L'innovation dans les systèmes et services financiers présente de nombreux défis, mais également de réelles opportunités. Le Luxembourg doit les saisir afin de soutenir son secteur financier, dans le cadre de sa transformation numérique. Afin de demeurer compétitif, le Luxembourg doit concentrer ses ressources dans des domaines où le pays offre des avantages évidents qui aideront à le positionner en tant qu'écosystème FinTech le plus fiable et le plus innovant d'Europe.

Deux domaines de priorité sont particulièrement intéressants. Le premier est la création d'un environnement réglementaire intelligent basé sur une technologie innovante et qui peut s'adapter aux nouveaux risques associés à l'introduction de nouvelles technologies en temps réel, ou quasi-réel, et qui représente un bon compromis, non seulement entre réglementation et innovation, mais également entre les coûts de mise en œuvre et ceux liés à la réglementation. Le second est l'amélioration du conseil dans les départements ayant affaire aux entreprises et aux utilisateurs via l'exploitation de données de masse.

Le projet européen de supercalculateur coordonné par le Luxembourg, en partenariat notamment avec la France, l'Italie, l’Allemagne et l'Espagne, contribuera notamment à développer de nouvelles applications et de nouveaux services dans le secteur financier.

La finance intelligente comprend les domaines d'activité suivants :

Création d'un environnement réglementaire intelligent (REGTECH)

Le programme RegTech comprend le développement d'une plate-forme technologique qui permettra à tous les acteurs clés de la finance d'innover de manière disruptive ou continue, tout en alignant de façon efficace ces nouveaux produits et services financiers sur des cadres réglementaires en évolution permanente.

D'une part, grâce à des outils et des méthodes efficaces, les acteurs financiers clés pourront démontrer que leurs produits et services sont conformes aux réglementations nationales et européennes. D'autre part, les régulateurs pourront mettre en œuvre une réglementation plus proche de la réalité sur le terrain, en utilisant au mieux les informations fournies par les parties prenantes de la FinTech ainsi que les informations relatives aux nouveaux risques. 

L'amélioration des produits et services grâce à l'exploitation des mégadonnées (Big Data)

Le LIST va développer des outils, pratiques et technologies qui permettront aux entreprises opérant au sein de la l'innovation dans les systèmes et services financiers de collecter et d'utiliser à tout moment des données comme outils de planification et de consultation.

Les solutions développées par le LIST s'adressent aux banques, aux sociétés de placement, aux compagnies d'assurance, aux professionnels du secteur financier (PSF), aux PSF de support, aux sociétés de conseil et aux cabinets d'audit, etc. 

Nos principaux partenaires : Institut Luxembourgeois de Régulation (ILR), Post Group, Lab Group, Score Chain, Commission Nationale de la Commission de Surveillande du Secteur Financier (CSSF), European Investment Fund (EIF), European Business Reliance Cere (ERBC), Association des Banques et des Banquiers Luxembourgeois (ABBL).

Contact

Jorge-Sanz-website.jpg
Jorge SANZ
Envoyer un e-mail

Partager cette page :