10ème édition de la Journée luxembourgeoise dédiée à la Viticulture

Publié le 09/02/2018

Le 7 février 2018, le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) a participé à la Journée luxembourgeoise de la Viticulture qui s'est déroulée à Wormeldange. Cette 10e édition a été organisée par la Fédération viticole luxembourgeoise et l'Institut Viti-Vinicole et a rassemblé la communauté luxembourgeoise des viticulteurs.

Cet événement a mis en lumière une activité qui représente une industrie importante dans la région de la Moselle Luxembourgeoise. Le LIST est actif dans ce domaine et ses chercheurs travaillent en étroite collaboration avec ses partenaires sur des projets de recherche visant à contribuer au développement du Luxembourg de demain.  

La Journée luxembourgeoise de la Viticulture a démarré avec le discours de bienvenue du président de l'association des viticulteurs, Marc Weyer, et s'est poursuivie avec l’intervention de Fernand Etgen, Ministre de l’agriculture, de la viticulture et de la protection des consommateurs, qui a présenté aux participants les projets politiques ayant des implications avec la viticulture. 

Focus sur les projects de recherche BioVIM and ProVino

Daniel Molitor, chercheur au LIST, a présenté deux projets de recherche qui sont soutenus par l'Institut Viti-vinicole : le projet « Monitoring of pests and development of eco-friendly crop protection strategies in viticulture» (BioVIM) et le projet « Reduction of pesticide use in viticulture» (ProVino).

Le projet ProVino s'est terminé avec succès au printemps 2017 et a permis d'évaluer des méthodes non chimiques visant à supprimer ou retarder des épidémies fongiques dans les vignobles, avec le potentiel de remplacer en partie les fongicides. Le projet BioViM actuellement en cours se concentre sur la surveillance des ravageurs les plus nuisibles en viticulture via des évaluations visuelles traditionnelles sur le terrain ainsi que des approches innovantes de télédétection. Le projet vise à contribuer à la réduction de l'utilisation des pesticides en viticulture raisonnée, ainsi qu'à l'évaluation des risques concernant les dommages causés par des ravageurs en viticulture biologique. 

Daniel Molitor a présenté et discuté des stratégies de prévention du pourrissement des fruits, qui ont été élaborées dans ces deux projets ProVino et BioViM, lesquels sont gérés par Marco Beyer, chercheur au LIST, et son équipe.

L'événement s'est terminé par une dégustation de vins au cours de laquelle les participants et les intervenants ont pu partager davantage d'expériences sur ce sujet. 

> Pour tout complément d'information dans ce domaine, veuillez contacter Daniel Molitor par e-mail. 

Partager cette page :

Contact

dmolitor.jpg
Dr Daniel MOLITOR
Envoyer un e-mail
BEYER_Marco_2018_www.jpg
Dr Marco BEYER
Envoyer un e-mail