150 spécialistes réunis autour de l'extraction et de la gestion des connaissances

Publié le 28/01/2015

Du 27 au 30 janvier, quelques 150 spécialistes de l'extraction et de la gestion des connaissances et représentants d'entreprises de secteurs très variés se donnent rendez-vous à l'Abbaye de Neumünster (Luxembourg-Grund) pour la 15ème édition de la Conférence Internationale sur l'Extraction et la Gestion des Connaissances. Organisée tous les ans par l'Association Extraction et Gestion des Connaissances (EGC), la conférence est accueillie cette année par le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST). Placée sous la présidence d'honneur de David Taniar de l'Université de Monash, Australie, et sous le patronage de l'Institut Français du Luxembourg, elle bénéficie du soutien financier de la société Ardans.

L'Association EGC rassemble les chercheurs, en particulier francophones, en informatique décisionnelle, gestion et extraction de connaissances, apprentissage automatique, bases de données et statistiques, et d'une manière générale intéressés par toutes les avancées scientifiques et technologiques en fouille de données et applications cognitives. Son objectif est de promouvoir les échanges multidisciplinaires entre chercheurs académiques et industriels, afin de présenter l'état de l'art dans ces thématiques, d'en faire émerger les besoins et les enjeux et d'en stimuler le développement.

La conférence internationale annuelle de l'association EGC est une conférence de référence dans le domaine, comme en témoigne la centaine d'articles soumis pour l'édition 2015 et la qualité des 22 contributions sélectionnées pour des présentations longues. L'édition 2015 met l'accent notamment sur la visualisation d'informations et les applications industrielles, et accueille en keynote speakers outre David Taniar, Torben Bach Pedersen de l'Université d'Aalborg (Danemark), Morten Middlefart de Social Quant, Inc., lors de la session spéciale " industrie ", et Thomas Baudel d'IBM France.

Cet événement s'inscrit dans un contexte stratégique majeur pour de nombreux pays et entreprises. En effet, dans un monde qui se connecte et se numérise, les producteurs d'informations (humains, capteurs, ordinateurs, etc.) se multiplient à un rythme exponentiel, rendant indispensable l'utilisation d'outils informatiques pour interagir avec ces masses de données complexes, dynamiques, hétérogènes et de qualité variable. Ceci est particulièrement vrai pour les données scientifiques.

C'est la raison pour laquelle, le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST), créé en janvier 2015 par le regroupement des centres de recherche publics Gabriel Lippmann et Henri Tudor, a mis en place au sein de son département " Environmental Research and Innovation " (ERIN) une unité " eScience ", dédiée à l'analyse et à la visualisation de données avec un intérêt particulier mais non exclusif dans les applications environnementales. En effet, les grands volumes de données produits constamment par les études biologiques et environnementales (notamment par le biais des réseaux de capteurs à haute fréquence et des divers simulateurs) forment un terrain prioritaire pour le développement de nouveaux outils logiciels, d'architectures de traitement innovantes propres à consolider la stratégie de développement de cette nouvelle unité. Cette première conférence internationale accueillie par le LIST est donc une occasion privilégiée pour les chercheurs de l'unité eScience de présenter leur démarche scientifique et de renforcer leur réseau de contacts en vue de partenariats de recherche et d'applications innovantes.

La conférence a été organisée sous le patronage de l’Institut Français du Luxembourg et bénéficie du soutien financier de la société Ardans

Partager cette page :

Contact

Dr Thomas TAMISIER
Dr Thomas TAMISIER
Envoyer un e-mail