Bulletin météo LIST - Automne 2018

Publié le 07/12/2018

Le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) conjointement avec l'Administration des services techniques de l'agriculture (ASTA) et MeteoLux, vient de publier l'analyse des données météorologiques recueillies dans le cadre des activités de surveillance à long terme des variables hydroclimatologiques pour l'automne 2018.

Si l’on considère les températures moyennes de l’air, l’automne 2018 a été bien trop sec dans toutes les stations.

Situation météorologique

L’automne 2018 a été marqué par un temps très chaud et sec notamment en septembre et en octobre. En septembre, l’influence d’un anticyclone a largement dominé. Au début de la dernière dizaine de septembre, l’ouragan « Fabienne » a traversé le pays avec des vitesses de vent très élevées et des précipitations très importantes. En octobre, des masses d’air inhabituellement chaud et sec venues du Sud sont arrivées au Luxembourg. Des dépressions venant du Nord-Ouest ont mis fin au cours de la troisième dizaine du mois à l’été indien et ont entraîné un temps automnal avec plus de nuages et de précipitations. Les premiers jours et le milieu du mois de novembre ont été très doux et marqués par des zones anticycloniques au-dessus de l’Europe centrale et de l’Europe de l’Est avant que des dépressions n’apportent un temps humide et changeant à partir de la troisième dizaine du mois.

Températures

À l’automne 2018, les températures moyennes de la saison ont été hétérogènes aux stations étudiées de l’Administration des services techniques de l’agriculture (ASTA) et à la station de MeteoLux. La divergence négative la plus élevée a été mesurée avec -0,6 °C à la station de Schimpach (ASTA) tandis que la divergence positive la plus élevée a été enregistrée avec 1,1 °C à la station de Findel (MeteoLux) (+1,7 °C sur la base de la période de référence 1981–2010). La température maximale de l’air a été mesurée le 18 septembre avec 31,2 °C à Echternach (ASTA). La température minimale absolue de l’air a été enregistrée le 3 novembre à Schimpach (ASTA) avec -6,2°C. Au cours des trois mois d’automne, les températures de la station de Findel ont été souvent bien au-dessus de celles des périodes de comparaison.

Précipitations

Les précipitations enregistrées aux stations d’ASTA et à la station de Findel (MeteoLux) ont été bien inférieures aux valeurs de la période de comparaison 2001–2010. Le déficit le plus fait a été enregistré avec -26 % aux stations ASTRA de Reuler et Schimpach. En revanche, à toutes les stations, une baisse de 30 % à 60 % des précipitations a été enregistrée. Parmi les stations évaluées ici, c’est à la station de Findel que la valeur la plus faible du mois d’automne a été enregistrée avec 86 mm de précipitations. L’évolution des précipitations à cette station indique une faible pluviométrie pendant les trois mois d’automne. L’automne 2018 est le troisième automne le plus sec depuis le début des mesures réalisées à la station de Findel en 1947.

Actualité : millésime 2018

En raison du temps durablement chaud et sec de l’été/début de l’automne 2018, les viticulteurs luxembourgeois ont pu faire des vendanges d’une qualité exceptionnelle pour le millésime 2018. Hormis des dommages légers à modérés causés par endroits par la sécheresse (principalement sur les jeunes vignobles), des raisins très mûrs et sains ont été récoltés. Après des vendanges faibles marquées par les maladies et le gel au cours des deux années précédentes, les rendements de cette année ont été également très satisfaisants. Les consommateurs peuvent se réjouir de vins 2018 exceptionnels de la Moselle Luxembourgeoise.

Partager cette page :

Contact

Dr Ivonne TREBS
Dr Ivonne TREBS
Envoyer un e-mail