ESRIC lance le premier programme mondial de soutien aux start-ups dédié aux ressources spatiales

Publié le 26/10/2021

e programme de soutien aux start-up de l'ESRIC (SPP) a été présenté aujourd'hui par Mathias Link, Directeur d'ESRIC, en présence du Ministre luxembourgeois de l'économie, Franz Fayot, et de représentants de l'ESA, de la LSA et du LIST. Situé au Luxembourg, il s'agit du premier programme mondial dédié aux initiatives commerciales dans le domaine de l'utilisation des ressources spatiales. Le SSP répondra aux besoins spécifiques des jeunes entreprises/start-ups pour démontrer leurs propositions de valeur technologique et permettre le développement de modèles commerciaux durables à court terme ciblant les applications terrestres et spatiales et l'utilisation des ressources spatiales. Le programme sera géré conjointement par l'ESA et le Technoport, le principal incubateur technologique du Luxembourg. Deux appels à candidatures seront lancés sur une base annuelle, le premier appel étant prévu pour novembre 2021.

ESRIC, alimenté par l'Agence spatiale luxembourgeoise (LSA) et le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) avec l'Agence spatiale européenne (ESA) comme partenaire stratégique, a été établi au Luxembourg en août 2020. Outre le développement d'activités de recherche le long de la chaîne de valeur des ressources spatiales, le centre soutiendra les initiatives commerciales d'acteurs établis et de start-ups, permettra le transfert de technologies entre les industries spatiales et non spatiales et encouragera les partenariats public-privé et les nouvelles initiatives dans le domaine des ressources spatiales.

Le programme de soutien aux start-ups d'ESRIC est l'un des quatre piliers du centre. Il soutiendra les start-ups en phase de démarrage dans le secteur des ressources spatiales pour affiner leur plan d'affaires, attirer leurs premiers clients et garantir leurs premiers investissements.

"Le programme de soutien aux start-ups d'ESRIC jouera un rôle clé dans l'accélération de la prochaine génération d'idées commerciales liées aux ressources spatiales des équipes entrepreneuriales les plus prometteuses. Il sera développé en étroite interaction avec les autres piliers d'ESRIC, en particulier ses activités de recherche tout au long de la chaîne de valeur de l'utilisation des ressources spatiales", explique Mathias Link, Directeur d'ESRIC.

Il ouvrira également la voie à la consolidation d'un écosystème d'acteurs techniques et commerciaux, et contribuera à promouvoir des modèles de collaboration efficaces avec des entreprises en phase de démarrage dans le but d'étudier les nouveaux développements technologiques les plus pertinents pour les futures applications des ressources spatiales.

Pré-incubation, incubation et résidence: un soutien sur mersure pendant 5 ans maximum

Le programme SSP d'ESRIC sera organisé en 3 phases s'appuyant les unes sur les autres.

La phase de préincubation, qui dure 3 mois, permettra à 5 start-ups sélectionnées de valider des concepts techniques et de les aligner avec les opportunités du marché. Elles bénéficieront d'un soutien en nature, tant pour les aspects techniques que commerciaux de leur projet, fourni par ESRIC et ses partenaires.

Suite à la phase de pré-incubation, le meilleur projet sera sélectionné pour une phase d'incubation de 2 ans, pendant laquelle la start-up pourra confirmer sa proposition de valeur technique et développer davantage le modèle d'entreprise.

Un soutien technique et commercial supplémentaire sera fourni au cours de la phase d'incubation, et un financement de 200 000 euros non participatif et non remboursable sera alloué à la start-up.

Une troisième phase de résidence d'une durée maximale de 36 mois sera possible pour la start-up, afin d'assurer le suivi des développements techniques et la poursuite de la croissance des ventes/du portefeuille de clients.

Deux appels à candidatures seront lancés chaque année pour la première phase du programme et seront ouverts aux start-ups du monde entier. Une présence géographique au Luxembourg sera obligatoire pour la phase d'incubation.

"Le Luxembourg se positionne une fois de plus comme un pionnier avec le lancement du premier programme de soutien aux start-ups au monde dédié aux ressources spatiales. Cette initiative était, après la création d'ESRIC en 2020, l'étape logique suivante pour le développement des ressources spatiales au Luxembourg, en Europe et au-delà", déclare Franz Fayot, Ministre de l'Économie. Il ajoute : "L'étroite collaboration entre les partenaires nationaux et internationaux a été essentielle et je tiens à les féliciter pour ce projet qui sera déterminant pour l'initiative Spaceresources.lu."

"Les ressources spatiales seront le moteur de l'avenir de l'exploration spatiale", rappelle Marc Serres, CEO de l'Agence spatiale luxembourgeoise. "Aujourd'hui, une percée technologique est nécessaire pour permettre l'utilisation des ressources spatiales, et le SSP est une plateforme exceptionnelle pour les entrepreneurs qui ont des idées commerciales à développer dans ce domaine."

"C'est toujours un plaisir et un honneur de travailler main dans la main avec l'ESA", déclare Thomas Kallstenius, CEO du LIST. "Au LIST, nous sommes convaincus que la recherche sur les ressources spatiales aura un effet positif sur notre vie sur terre. Nous sommes particulièrement intéressés par les technologies à double usage. Celles qui peuvent avoir des applications à la fois terrestres et spatiales. Nous y voyons de nombreuses synergies potentielles avec nos autres activités dans les secteurs des matériaux ou de l'environnement. Notre mission est de créer un impact sur la société. Ce programme de soutien aux start-ups est une situation gagnant-gagnant : les start-ups apprendront de nous, et nous serons mis au défi par leurs nouvelles idées fraîches pour créer un plus grand impact."

"L'accès à des experts de l'industrie, l'exposition à des opérateurs commerciaux et à des mentors commerciaux sont les atouts essentiels dont les start-ups et les porteurs de projets peuvent bénéficier grâce au SSP d'ESRIC" explique Olivier Zephir, Business Advisor au Technoport.

Partager cette page :

Contact

 Mathias LINK
Mathias LINK
Envoyer un e-mail