Le list parmi les acteurs de la science des astéroïdes au Luxembourg

Publié le 25/04/2018

Les 16 et 17 avril 2018, le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) s’est associé  aux entrepreneurs et chercheurs du domaine des astéroïdes lors de la deuxième édition de la Conférence ASIME 2018 (Intersections de la science des astéroïdes avec le génie minier dans l’espace) qui s’est tenue à l'Université du Luxembourg, sur le campus Belval.

Cet événement s'articulait autour du thème de la composition des astéroïdes, en particulier de la détermination de leur composition par télédétection et par observations spectrales depuis la Terre, ainsi que des missions de rendez-vous avec les astéroïdes et de prélèvement d'échantillons. Les autres sujets abordés lors de la conférence ont été l'exploitation des ressources de l'espace, l'exploration de l'espace et les possibilités d'exploitation minière dans l’espace. 

RÉUNIR LE SECTEUR PRIVÉ ET LE SECTEUR PUBLIC

La Conférence ASIME 2018 s'est ouverte avec un exposé introductif de M. Amara L. Graps, le chercheur scientifique organisateur de la conférence, suivi d'un discours d'ouverture par Étienne Schneider, vice-premier ministre et ministre de l'économie du Luxembourg. 

Le ministre Schneider a parlé de la stratégie de développement économique du Luxembourg, réinventée constamment pour rester compétitif à l'échelle internationale, les ressources de l'espace et l'industrie minière dans l'espace étant la nouvelle activité économique visant à diversifier l'économie du Luxembourg pour les années à venir. « Lorsque je suis devenu ministre de l'Économie en 2012, je pensais constamment : comment pouvons-nous développer une nouvelle activité économique qui n'est pas encore exploitée par tout le reste du monde… J'ai été convaincu que c'est ça la nouvelle économie qui sera développée dans les années à venir », a déclaré Étienne Schneider.

Dans la présentation qui a suivi, Yves Elsen, président du Conseil de gouvernance de l'Université du Luxembourg, a expliqué les avantages de la communauté des chercheurs du Luxembourg et l'intérêt élevé qu’elle manifeste à travailler ensemble avec le secteur privé. « Le gouvernement du Luxembourg travaille avec la communauté des investisseurs pour accomplir des réalisations qui ne pourraient avoir lieu sans », a-t-il ajouté. S'en sont suivies des présentations de Marc Schiltz, directeur du Fonds National de la Recherche (FNR) du Luxembourg, de Patrick Michel et d’autres experts de l'industrie.

LE RÔLE DU LIST DANS L'EXPLORATION DES ASTÉROÏDES

Le LIST travaille actuellement à l'adaptation de ses spectromètres de masse existants à l'exploration spatiale, en construisant des instruments toujours plus petits et plus légers, afin de pouvoir, un jour, s'en servir comme « identificateurs de matériaux » lors de missions spatiales. Les spectromètres de masse portables disponibles à l'heure actuelle au LIST sont des spectromètres très compacts utilisés pour des applications d'hydrologie, permettant l'analyse de particules d'hydrogène et d'oxygène dans des sources d'eau sur terre. Une fois prêts pour l’espace, les spectromètres de masse du LIST pourraient être utilisés à des fins similaires sur la Lune ou sur des astéroïdes. 

« La conférence ASIME 2018 a constitué une excellente occasion de se pencher sur de nouvelles applications, en particulier dans les domaines qui nous intéressent, à savoir les astéroïdes et les explorations lunaires », a déclaré Veneranda Lopez Dias, chercheur postdoctoral au LIST.

Partager cette page :

Contact

SCHOOS_Thomas_2017_www.JPG
Thomas SCHOOS
Envoyer un e-mail