Les effets environnementaux de nos modes de vie

Publié le 27/05/2019

Le 23 mai 2019, le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) a organisé un séminaire intitulé : « So you think you’re green ? » (Alors, vous pensez être vert ?) à l'abbaye de Neumünster, Luxembourg. Plus de 110 participants issus du grand public, du monde de l'entreprise et d'organisations de la société civile y ont assisté.

Le changement climatique, la déforestation, la pollution par le plastique et la perte de biodiversité sont des question de plus en plus traitées par les médias, et leurs incidences commencent à nous affecter directement. Mais quels sont exactement ces impacts environnementaux, et en quoi sont-ils liés à nos choix de consommateurs ? En collaboration avec les participants, Elorri Igos, Thomas Elliot, Thomas Gibon, Paul Baustert et Javier Babi Almenar, chercheurs du LIST spécialisés dans  l'évaluation de la durabilité environnementale et la circularité , ont examiné les conséquences environnementales associées à nos manières de vivre, de nous déplacer et de consommer.

À titre d'exemple pratique, une canette de bière a servi à illustrer les différents impacts générés tout au long du cycle de vie d'un produit. Elorri Igos et Thomas Elliot ont évoqué des impacts bien connus tels que le changement climatique, mais aussi des effets moins bien compris sur la santé humaine, les écosystèmes et les ressources de notre planète. Il s'agit, entre autres, du stress hydrique dû à l'irrigation des cultures, de la contamination des sols par l'élimination de l'aluminium ou du smog entraînant des maladies respiratoires liées notamment aux activités de transport. Dans la seconde partie, Thomas Gibon et Paul Baustert ont démontré les impacts d'un habitant moyen du Luxembourg, imputables à son utilisation des transports, à sa consommation alimentaire et à d'autres choix de consommation, ainsi que les impacts générés par les services publics. Par exemple, Internet (serveurs, centres de données, smartphones, ordinateurs...) représente 8 % de l'empreinte carbone d'un Luxembourgeois (près de 4 % des émissions de gaz à effet de serre à l'échelle mondiale).

À la fin du séminaire, les chercheurs ont adressé des recommandations visant à adopter des options et des solutions plus respectueuses de l'environnement. Une discussion animée, qui s'est poursuivie en OFF après l'événement, a eu lieu sur le thème : « Comment identifier et tester les solutions pour réduire nos impacts ? ». Parmi les meilleures initiatives, on peut citer : préférer les transports publics à la voiture (les trajets en voiture représentent quasiment 20 % de votre empreinte annuelle), ainsi que le train à l'avion (10 %), ou encore réduire sa consommation de viande et de produits laitiers (réduction de l'impact de 10 % supplémentaires).

Retour sur les présentations

Partie 1

Partie 2

> Pour toute question complémentaire à ce sujet, merci de contacter Elorri Igos ou Thomas Gibon par e-mail. 

Partager cette page :

Contact

Dr. Elorri IGOS
Dr. Elorri IGOS
Envoyer un e-mail
 Thomas GIBON
Thomas GIBON
Envoyer un e-mail