Présence d’algues bleues dans le lac de la Haute-Sûre : interdiction de baignade sur la plage « Rommwiss »

Publié le 18/08/2017

Dans le cadre de la surveillance régulière de la qualité des eaux de baignade une prolifération de cyanobactéries, appelées « algues bleues » dans le langage courant, a été constatée dans le lac de la Haute-Sûre à hauteur de la plage « Rommwiss ».

Le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) a été mandaté pour réaliser des analyses en vue de déterminer la composition des espèces des cyanobactéries. Les premières analyses ont révélé la présence de trois espèces de cyanobactéries potentiellement productrices de toxines, donc potentiellement nuisibles pour la santé. Une interdiction de baignade est de ce fait prononcée avec effet immédiat pour cette plage du lac de la Haute-Sûre qui se situe à proximité du village de Baschleiden dans la commune de Boulaide.

Recommandations pour la plage « Rommwiss »

Les toxines produites par les cyanobactéries peuvent être dangereuses pour l’homme, la faune aquatique, les animaux domestiques et le bétail. De ce fait l’Administration de la gestion de l’eau, en concertation avec la Direction de la santé, recommande au public de :

  • ne pas se baigner dans le lac de la Haute-Sûre à hauteur de la plage « Rommwiss » et d’éviter tout contact direct avec l’eau (p. ex. plongée, sports aquatiques), 
  • ne pas laisser les chiens et autres animaux domestiques boire l’eau du lac,
  • ne pas consommer les poissons pêchés.

Si vous éprouvez des problèmes de santé après la baignade, veuillez vous adresser à votre médecin traitant en mentionnant le contact éventuel avec des cyanobactéries toxiques.

Pas de restrictions pour les autres plages officielles de baignade

La plage « Rommwiss » est plus propice à un développement en masse des cyanobactéries vu sa situation géographique sur la partie amont du lac de la Haute-Sûre, protégée du vent et moins profonde, et une présence plus importante de nutriments.

En ce qui concerne les autres plages officielles de baignade localisées au niveau du lac de la Haute-Sûre, ainsi que celles du lac de Weiswampach et des étangs de Remerschen, aucune prolifération de cyanobactéries n’y a été observée et la baignade y reste, à ce stade, autorisée. Toute interdiction éventuelle sera signalée au public via la presse.

Il est à noter que la durée de la saison balnéaire a été prolongée d’un mois par le règlement grand-ducal du 8 juillet 2017. La saison balnéaire dure dorénavant jusqu’au 30 septembre et non plus que jusqu’au 31 août. Pendant cette période la qualité de l’eau de baignade est contrôlée régulièrement.

L’Administration de la gestion de l’eau tient par ailleurs à informer le public que la situation actuelle peut être suivie sur son site internet. Des dépliants portant sur la thématique des cyanobactéries peuvent également y être téléchargés.

Consommation d’eau potable

Il y a lieu de souligner qu’il n’existe aucun risque lié à la consommation d’eau potable issue du lac de la Haute-Sûre comme le prélèvement de l’eau brute se fait en profondeur (25m) où la concentration de cyanobactéries est très faible et que le système de traitement en place permet d’éliminer efficacement les toxines des cyanobactéries.

Source : Communiqué par l’Administration de la gestion de l’eau (AGE)

>> Si vous souhaitez davantage d’informations, contactez Dr. Christian Penny, microbiologiste de l’environnement au LIST, par email, ou l’Administration de la gestion de l’eau.

>> Voir ou revoir les articles liés : "Situation actuelle des efflorescences de cyanobactries sur le lac de la Haute-Sûre" publié le 14/10/2016 et "Expertise sur les cyanobactéries, ou algues bleues, au LIST" publié le 01/09/2016.

Partager cette page :

Contact

penny.jpg
Dr Christian PENNY
Envoyer un e-mail