Scientifiques et engagés

Publié le 02/12/2019

Quel est le message que vous souhaiteriez faire passer aux jeunes qui protestent dans la rue contre le réchauffement climatique? Voici la question que nous avons posée à deux experts du LIST après leur participation au séminaire Urgence climatique et éducation des 21 et 22 novembre derniers.

Les 21 et 22 novembre, une douzaine d’experts français et luxembourgeois du réchauffement climatique se sont réunis pour parler d’urgence climatique et d’éducation. Le séminaire « Planet Nanuk », organisé par l’Institut Français du Luxembourg, en partenariat avec le Luxembourg Institute of Science and Technology, portait sur trois grandes thématiques : l’impact du réchauffement climatique sur les écosystèmes et la biodiversité, les territoires arctiques dans l’urgence climatique et les politiques climatiques.

Montrer l’exemple : à l’école, dans la rue et sur les réseaux sociaux

Pour Thomas Gibon, chercheur en écologie industrielle au LIST, les émissions de gaz à effet de serre, l’affectation des sols, ou l’amenuisement des ressources naturelles sont les conséquences directes et indirectes des changements  récents  de  nos  modes  de  production  et  de  consommation. « Modifier nos comportements individuels – par exemple via le végétarianisme, la mobilité douce, ou encore les achats de produits d'occasion – permet de réduire notre impact personnel d'environ 20 à 30%, ce qui est certes essentiel mais malheureusement insuffisant. Réduire le reste de son empreinte carbone relève donc de l’action collective. L'effet des mobilisations a justement permis à beaucoup de prendre conscience de l'enjeu. Les nouvelles générations ne veulent pas payer le prix des erreurs de leurs aînés : l'important est donc de s'informer, de communiquer et d’agir en montrant l'exemple : à l'école, dans la rue, sur les réseaux sociaux… pour prouver que les électeurs et les consommateurs d'aujourd'hui (et de demain) ne sont plus satisfaits des efforts à la marge faits par les gouvernements et les industriels. Le choix de la Banque Européenne d'Investissement de tourner le dos aux énergies fossiles montre que la pression publique est efficace et qu’elle doit continuer. »

Questionner et critiquer pour mieux faire face aux défis mondiaux

Pour Laurent Pfister, climatologue et spécialiste des hydro-systèmes, « la science est plus qu'un ensemble de savoirs, c'est aussi une manière de questionner, d'interroger et de critiquer. C’est cet état d'esprit qui permettra à notre société de faire face aux énormes défis inhérents au changement global. » L'astronome américain Carl Sagan avait souligné il y a près de 30 ans déjà que la science et l'éducation sont des éléments clés pour affronter les crises à l'échelle planétaire pour deux raisons. Premièrement, une société où le savoir est partagé par le plus grand nombre de personnes est une société qui ne devra pas craindre d'être prise en otage par sa propre ignorance et les décisions prises par une minorité aux intérêts qui risquent fort d'être éloignés de ceux de la grande majorité (c’est-à-dire de la planète). Deuxièmement, l'apprentissage (par le plus grand nombre) de la méthode scientifique, passe par un mélange subtil d'ouverture à des idées nouvelles (comme anciennes) et d'analyse critique et méthodique de ces mêmes idées. « Les jeunes doivent s'intéresser aux sciences, ne serait-ce que pour cette seule et unique raison de ne pas laisser leur destin tomber dans les mains de personnes malintentionnées. »

Au LIST, nous travaillons activement à la résolution des défis environnementaux majeurs auxquels notre société est confrontée aujourd'hui, notamment l’atténuation du changement climatique, la résilience des écosystèmes, les systèmes énergétiques durables, l’utilisation efficace des ressources renouvelables, la prévention et le contrôle de la pollution environnementale.

Plus d’infos sur notre recherche dans le domaine environnemental

 

* Picture "Klimastreik_19-03-01_0230" by campact is licensed under CC BY-NC 2.0

Partager cette page :

Contact

 Thomas GIBON
Thomas GIBON
Envoyer un e-mail
Dr habil. Laurent PFISTER
Dr habil. Laurent PFISTER
Envoyer un e-mail
Prof. Dr Lucien HOFFMANN
Prof. Dr Lucien HOFFMANN

Director of Environmental Research and Innovation department

Envoyer un e-mail