Télédétection et modélisation des ressources naturelles : un portefeuille d'activités bien rempli

Publié le 05/11/2018

En octobre 2018, dans le cadre de ses activités de télédétection et de modélisation des ressources naturelles, le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) a participé à une série d'événements.

Dans ce contexte, le 19 octobre, le Fonds national de la recherche (FNR) du Luxembourg a invité au Luxembourg un groupe de scientifiques, en compagnie d'experts internationaux, pour discuter, examiner et proposer les priorités futures dans le domaine de la recherche nationale. P. Ferrer, e. Benetto, L. Pfister, E. Defay, D. Schmidt et C. López-Martínez, issus du LIST, ont procédé à une vue d'ensemble de toutes les recherches scientifiques menées au Luxembourg et ont pu contribuer à cet exercice important.

Le portefeuille d'activités du LIST en télédétection et modélisation des ressources naturelles est centré sur la combinaison et l'exploitation d'informations obtenues par plusieurs capteurs installés sur des plateformes spatiales et aériennes, ainsi que sur une surveillance sur place. Ces plateformes visent à produire des informations sur l'état des ressources naturelles allant d'échelles locales ou régionales à des échelles mondiales, avec une précision et une résolution spatio-temporelles inégalées. La participation à ces événements a été, pour les chercheurs du LIST, l'occasion de présenter ces activités ainsi que la vision du LIST en tant que RTO spécialisée en télédétection. Zoom sur trois événements :

École de télédétection SPRING

En septembre 2018, le chercheur du LIST Carlos López-Martínez a été invité à contribuer à au cours « Le radar SAR comme outil de surveillance de l'environnement et de la production , organisé par le Centre sud-américain de formation interdisciplinaire (CELFI) et le Centre aérospatial argentin (CONAE) de Córdoba, en Argentine. Dans ses différentes présentations, il a évoqué la théorie et les applications de polarimétrie SAR, et certaines des activités développées par le LIST.

Comme Carlos López-Martínez le déclare : « Au cours de ces dernières années, j'ai eu l'occasion de découvrir le développement et la croissance de la télédétection, en particulier du radar à synthèse d'ouverture (SAR), en Amérique du Sud. En Argentine, en compagnie de près de 100 étudiants, nous avons partagé nos expériences et j'ai été vraiment impressionné par leur enthousiasme et leur désir de découvrir de nouvelles techniques et applications. » Adriano Camps, en sa qualité de président de l'IEEE Geoscience and Remote Sensing Society (GRSS), a présenté les activités futures de cette société dans la région. Des conférences intéressantes sur les statistiques SAR et la polarimétrie SAR ont emboîté le pas. Carlos López-Martínez conclut : « Pour finir, les étudiants nous ont présenté leurs travaux et applications de télédétection. Cela a été une bonne manière d'apprendre le type de problèmes et les intérêts des personnes travaillant sur la télédétection en Amérique du Sud. »

Atelier UNAVCO et NASA

Du 20 au 24 octobre 2018, Carlos López-Martínez était invité par l'UNAVCO et l'Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace (NASA) à contribuer à l'atelier « Synthetic Aperture Radar Literacy and Training Workshop ». L'objectif était de présenter les efforts de renforcement des capacités et d'éducation en Amérique du Sud, développés avec la GRSS depuis 2010.

Comme Carlos López-Martínez l'explique : « À mesure que le radar à synthèse d'ouverture se développe et évolue vers des applications, nous devons réfléchir à la manière dont cette technologie et ses applications doivent être introduites et présentées, non seulement aux étudiants, mais également aux professionnels, parties prenantes et décideurs. Les conclusions de cet atelier auront un impact sur les futures activités de renforcement des capacités de l'équipe chargée de la télédétection et de la modélisation des ressources naturelles du LIST. » Au cours de l'atelier, les participants ont pu discuter de futures activités de formation et de renforcement des capacités dans le domaine des radars à synthèse d'ouverture et de l'interférométrie des radars à synthèse d'ouverture pour les acteurs mentionnés plus haut. Carlos López-Martínez conclut : « J'ai été ravi de voir combien mon expérience de l'enseignement en Amérique du Sud avec la GRSS était très similaire à celle d'autres collègues en Afrique ou en Asie. L'une des principales observations a été que pour optimiser l'usage et les bénéfices des activités d'enseignement, celles-ci doivent être dispensées dans la langue locale. »

MUAS 2018

Représenté par Mario Chini, le LIST a pris part à la deuxième conférence sur la cartographie des zones urbaines de l'espace 2018, Mapping Urban Areas from Space 2018 (MUAS 2018),organisée par l'Agence spatiale européenne (ESA) dans le cadre de l'élément de programme Observation de la Terre de la Science au service de la société, les 30 et 31 octobre 2018 à Frascati (IT). Marco faisait partie des scientifiques et des utilisateurs de données qui ont eu l'occasion de présenter les résultats directs et actualisés de leurs recherches en cours et des activités de développement d'applications en exploitant des données issues de satellites anciens et actuels.

Marco Chini a présenté les travaux intitulés « Données SAR Sentinel-1 pour cartographier les bâtiments à grande échelle », co-écrit avec Ramona Pelich, Renaud Hostache, Patrick Matgen et Carlos López-Martínez. Marco Chini explique : « Les cartes du couvert terrestre à grande échelle fournissent des informations importantes pour améliorer notre compréhension des relations entre les activités humaines et le changement au niveau mondial et ces données fournies par des programmes Copernicus offrent une opportunité sans précédent de développer des algorithmes pour cartographier l'étendue des zones urbaines ». Il a montré que, grâce aux données radar fournies par la mission satellite Sentinel-1, il est désormais possible de détecter des bâtiments avec une résolution spatiale de 20 m et à l'échelle mondiale.

Dans ce contexte, Marco Chini a assisté à l'Assemblée générale du réseau Relais et Académie Copernicus (en tant que représentant du Luxembourg) qui s'est tenue à Bruxelles (BE) en octobre. Pour tout complément d'information sur ces sujets, veuillez contacter Marco Chini et Carlos López-Martínez par e-mail. 

Partager cette page :

Contact

 Marco CHINI
Marco CHINI
Envoyer un e-mail
 Carlos LOPEZ-MARTINEZ
Carlos LOPEZ-MARTINEZ
Envoyer un e-mail