Une technologie du LIST se mondialise

Publié le 04/02/2020

#Success_story_2019: Une technologie pour la surveillance des inondations développée au LIST a été déployée en situation d’urgence au Mozambique et en Birmanie.

Les conséquences du changement climatique faisant l'objet d'une attention de plus en plus grande, la course au développement de technologies permettant de prévoir, de surveiller ou d'atténuer l'impact des catastrophes naturelles est lancée. Au-devant de la scène, les chercheurs du LIST Marco Chini, Renaud Hostache, Patrick Matgen et Ramona Pelich font l’objet d’une attention internationale croissante grâce à leurs modèles de traitement des données satellitaires et de surveillance hydraulique, et surtout leur application pratique.

LA TECHNOLOGIE EN PREMIÈRE LIGNE

En mars 2019, le cyclone Idai touchait terre en Afrique australe, dévastant la région centrale du Mozambique. Il s’agit d'un des pires cyclones tropicaux qui ait jamais frappé l'hémisphère sud. Des centaines de milliers de personnes ont été touchées et la communauté internationale a lancé une intervention d'urgence pour répondre aux besoins considérables.

Dans ce cadre, le Programme des catastrophes naturelles de la NASA, le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies et le Global Flood Partnership ont utilisé des cartes d'inondation développées au LIST à l'aide de données satellitaires grâce à l'outil HASARD® et mises à disposition sur la plate-forme Grid Processing on Demand (GPOD) de l'Agence spatiale européenne (ESA). « Nous avons utilisé une nouvelle version de notre algorithme afin de détecter les zones touchées dans la ville de Beira, explique Marco Chini. De plus, une plate-forme d'exploitation et le cloud computing nous ont permis de traiter une grande quantité de données en temps voulu. Nous avons partagé nos cartes avec des scientifiques et divers organismes de secours et avons reçu des commentaires positifs. »

SURVEILLANCE DES CRUES EN TEMPS RÉEL

Alors que l'outil HASARD® était déployé pour la première fois sur le terrain, les quatre chercheurs se sont rapidement attelés à l'étape suivante de son développement. L'objectif du projet e-Drift était de permettre la création d'un système de surveillance en temps quasi réel des inondations en Asie du Sud-Est fournissant des données sur l'ampleur des inondations et des estimations sur les personnes touchées dans les zones à risque en Birmanie, au Laos et au Cambodge. Alors que les versions précédentes de l’algorithme devaient être déclenchées manuellement, HASARD® sur e-Drift devait fonctionner de manière autonome, en mode « mains libres », et être davantage orienté vers des applications commerciales, par exemple dans le secteur du financement des risques de catastrophes. HASARD® est en service sur la plate-forme e-Drift depuis mai 2019. La prochaine étape pour l’équipe est d'assurer son application en temps réel à l'échelle mondiale, et pas seulement localement en Asie du Sud-Est. « e-Drift permet une nouvelle surveillance en temps quasi réel des inondations en Asie du Sud-Est, fournissant des informations précises sur l'ampleur des inondations, ainsi que sur le nombre de personnes touchées dans les zones à risque de Birmanie, du Laos et du Cambodge. Cela fournit des données fiables et utiles aux compagnies d'assurance, ce qui leur permet d'améliorer leur intervention en cas d'urgence », souligne Patrick Matgen, responsable du volet Observation de la Terre du projet.

RECONNAISSANCE INTERNATIONALE

La plus belle preuve de la richesse du travail innovant de l'équipe dans le domaine de la télédétection par satellite et de la modélisation hydraulique a sans doute été l'ampleur de sa présence à l'IGARSS l’été dernier au Japon. L’International Geoscience and Remote Sensing Symposium (IGARSS), le plus grand événement du genre dans les domaines des géosciences et de la télédétection, a mis en vedette cette année les contributions de Marco et Ramona sur leurs travaux. « Au cours de la conférence,  nous   avons   organisé   un   tutoriel   où,   en   plus     des     présentations     scientifiques,     nous  avons  offert  une  formation  pratique  sur  le  service  HASARD®  implémenté  sur  les  plates-formes  ESA  GPOD  et  e-Drift  »,  explique  Ramona.  Depuis  le  début,  Marco,  Patrick,  Renaud  et  Ramona  sont  soutenus  financièrement  par  le  Fonds  National  de  la   Recherche   (FNR).   Ils   travaillent   déjà  d'arrache-pied à la poursuite de l'extension de ces produits et technologies développés par   le   LIST.   TransparentSea,   un   projet   commun avec LuxSpace visant à détecter la présence de transports maritimes illégaux, est  le  dernier  développement  dans  lequel  une  application  commerciale  est  prévue.  Un bel exemple à suivre.

Photo - de gauche à droite : Patrick Matgen, Ramona Pelich, Renaud Hostache and Marco Chini.

Partager cette page :

Contact

 Patrick MATGEN PhD
Patrick MATGEN PhD
Envoyer un e-mail
Dr Ramona-Maria PELICH
Dr Ramona-Maria PELICH
Envoyer un e-mail
Dr Renaud HOSTACHE
Dr Renaud HOSTACHE
Envoyer un e-mail
 Marco CHINI
Marco CHINI
Envoyer un e-mail