BeeFirst

Effets des structures agricoles et des techniques apicoles sur la santé des abeilles mellifères au Luxembourg

Inspiration

Avec les porcs et les bovins, les abeilles mellifères sont les animaux d'élevage les plus importants. Avec les abeilles sauvages, elles contribuent à la pollinisation, un service écosystémique dont la valeur est estimée à 153 × 109  USD à l'échelle mondiale. D'importantes pertes hivernales de colonies ont récemment été mises en évidence pour les abeilles mellifères gérées au Canada, en Chine, en Europe, en Israël, en Turquie et aux États-Unis, soulevant des inquiétudes quant au fait qu'un déclin des populations de pollinisateurs pourrait être en train de se produire dans le monde entier. 

De nombreuses cultures à forte valeur ajoutée dépendent de la pollinisation pour la production de fruits. Un déclin des populations de pollinisateurs aurait des conséquences très difficiles à prévoir. En particulier dans les pays développés, un consensus émerge parmi les décideurs, les scientifiques et les apiculteurs, selon lequel il est trop risqué de ne pas prendre de mesures contre la baisse des populations de pollinisateurs. En conséquence, plusieurs pays, dont les États-Unis, le Royaume-Uni et la France, sont en train d'élaborer des stratégies nationales pour la préservation des pollinisateurs.

Innovation

Le projet permettra de proposer des pratiques de gestion améliorées afin de minimiser les pertes hivernales au sein des colonies d'abeilles mellifères gérées au Luxembourg, en collaboration avec les administrations concernées et les associations d'apiculteurs.

Le projet va également permettre d'améliorer les recommandations du projet Sentinelle  sur la manière de minimiser les risques pour les abeilles mellifères dans le cadre de la protection des cultures contre les insectes qui doivent être considérés comme nuisibles.

Impact

Le projet BeeFirst donnera lieu à des pratiques de gestion améliorées afin de réduire les pertes de colonies d'abeilles mellifères en hiver, avec des moyens qui sont disponibles pour les apiculteurs et les architectes paysagistes. BeeFirst permettra aussi de générer des éléments de base pour la mise en œuvre des programmes européens et nationaux axés sur la réduction des risques inhérents à l'utilisation des pesticides. Des ensembles de nouvelles pratiques de gestion aidant à préserver ou améliorer la qualité des produits apicoles seront développés.

Des publications portant sur les techniques et les résultats intéressants parues dans des revues et journaux locaux et des publications portant sur les techniques et les résultats généralement intéressants parus dans des revues et journaux internationaux contribueront à partager l'expérience BeeFirst. 

Domaines de recherche
  • Environnement

Partager cette page :

Contact

Dr Marco BEYER
Dr Marco BEYER
Envoyer un e-mail