Biodiversity and ecology of diatoms in mineral springs of the area of Sainte Marguerite (Saint-Maurice-ès-Allier, Massif central, France)

17/06/2020

Auteurs

A. Beauger, O. Voldoire, C.E. Wetzel, E. Allain, F. Millan, V. Breton, S. Kolovi, and L. Ector

Référence

BIOM Revue scientifique pour la biodiversité du Massif central, vol. 1, pp. 21-34, 2020

Description

Cette étude a porté sur la flore de diatomées provenant de sources minérales d’Auvergne (France) et plus précisément sur le secteur de Saint-Maurice-ès-Allier. Des échantillons de diatomées ont été pris sur des roches / galets et des sédiments fins dans 17 sources entre novembre 2014 et avril 2015, dans lesquelles 58 taxons au total ont été trouvés. Parmi les différents taxons, deux présents dans certaines des sources étudiées ont été récemment décrits: Navicula sanctamargaritae et Sellaphora labernardiereiCrenotia thermalis était présent sur tous les sites sauf dans la source Nid de l’Epervier. Des analyses multivariées ont révélé des différences dans l’abondance des espèces entre les différentes sources en raison de leurs caractéristiques physiques et chimiques et principalement en lien avec la présence ou non de nutriments en forte concentration. La source Petit Jean était séparée des autres sites et caractérisée par une concentration en calcium inférieure à celle des autres sources. Pinnularia kuetzingiiNavicula veneta et Fallacia pygmaea étaient les espèces dominantes sur ce site. Cette étude a permis de mieux connaître la biodiversité des diatomées des sources minérales et l’écologie de chaque espèce présente.

Lien

doi: 10.18145/biom.v1i1.250

Partager cette page :